Centrafrique : Rapatriement à Moscou des corps des journalistes

sipa_ap21857509_000012-592x296

Les corps des trois journalistes russes tués lundi en Centrafrique alors qu’ils enquêtaient sur le groupe de sécurité privée Wagner ont été rapatriés dimanche à Moscou, a annoncé le parquet russe.

Des examens médico-légaux vont être menés sur les corps de Kirill Radtchenko, Alexandre Rastorgouïev et Orkhan Djemal afin de « déterminer les causes de la mort des trois citoyens russes », a précisé un communiqué du parquet de Russie. « Le travail se poursuit pour clarifier les circonstances du crime. Des relations et d’autres personnes susceptibles de détenir des informations en relation avec l’enquête sont actuellement entendues », a ajouté le ministère public russe. Selon l’agence russe d’information Interfax, les dépouilles des trois hommes sont arrivées à l’aéroport de Moscou-Chérémiétévo dimanche matin par un vol d’Air France. Le reporter de guerre Orkhan Djemal, le documentariste Alexandre Rastorgouïev et le caméraman Kirill Radtchenko ont été tués en Centrafrique alors qu’ils menaient une enquête sur le groupe Wagner, spécialisé dans l’envoi à l’étranger de mercenaires, pour le compte du Centre de gestion des investigations, un projet lancé par l’opposant russe Mikhaïl Khodorkovski, en exil au Royaume-Uni.

À propos de anubisgroup

Fondateur du groupe Anubis, j'en suis également le dirigeant depuis sa création en 1995. Anubis est devenu la référence dans le domaine du funéraire international. Lorsqu'un décès survient, nous sommes là pour vous assister ! Il ne s'agit pas d'un slogan mais d'une réalité.