USA : des soldats morts au combat sont traités avec irrespect

Source : http://www.lematin.ch/actu/monde/usa-des-soldats-morts-au-combat-sont-traites-avec-irrespect-2011-11-09

Nouvelle affaire embarrassante pour le Pentagone, l’armée de l’air américaine a reconnu avoir égaré ou mélangé des restes humains de soldats tombés au combat et rapatriés aux Etats-Unis.

Une enquête de l’armée de l’air américaine, menée entre 2008 et 2010, pointe du doigt une «mauvaise gestion flagrante» à la morgue de la base aérienne de Dover dans le Delaware. Cette morgue est la plus importante du pays. Depuis 2003, plus de 6’300 corps de soldats tombés en Irak ou en Afghanistan ont transité par celle-ci.  L’enquête, a été ouverte suite à la dénonciation de mauvaises pratiques par trois employés de la morgue en 2010. Ces derniers ont noté quatorze cas impliquant notamment la perdition de membres de soldats tués au combat. Le cas particulièrement glauque d’un corps de marine auquel on a coupé le bras (positionné à 90 degrés) pour le vêtir  de son uniforme, sans consentement de la famille du défunt, illustre à lui seul l’horreur des cas étudiés.

Critique sur l’enquête : Trois responsables ont été sanctionnés, mais ils ont évité le licenciement. Ainsi, dans son rapport, publié mardi, l’agence fédérale américaine qui s’occupe d’enquêter de manière indépendante sur les procédures de dénonciation (Office of Special Counsel), critique fortement la manière dont l’enquête  de l’armée de l’air a été menée. Comme le note le New York Times, Carolyn N. Lerner à la tête de l’agence, relève dans une lettre que les responsables de la morgue de Dover auraient dû être licenciés.  Dans son rapport, l’agence révèle que le directeur de la morgue au moment des faits, a tenté d’étouffer les multiples erreurs liées à la perte de parties de corps appartenant à des soldats tués au combat. Mis au courant de l’enquête menée par l’armée de l’air, il a également tenté de licencier deux des informateurs.

Cas compromettants : Le rapatriement adéquat des corps de soldats morts au combat est très important pour l’armée américaine, mais cette enquête montre des dysfonctionnements embarrassants. Spécialement en raison du fait que cette affaire intervient à la suite d’un autre cas troublant, qui avait fait scandale en juillet 2010.  Un rapport du Sénat avait révélé qu’au cimetière militaire d’Arlington, des milliers de tombes ne portaient aucune inscription et que dans certaines d’entre elles, le nom indiqué sur la tombe, ne correspondait pas au défunt à l’intérieur.

À propos de anubisgroup

Fondateur du groupe Anubis, j'en suis également le dirigeant depuis sa création en 1995. Anubis est devenu la référence dans le domaine du funéraire international. Lorsqu'un décès survient, nous sommes là pour vous assister ! Il ne s'agit pas d'un slogan mais d'une réalité.