GUINEE CONAKRY : Les 11 corps des étudiants camerounais rapatriés ce samedi

Au même titre que la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger, les Iles Comores et tant d’autres pays africains, le Cameroun compte plusieurs étudiants dans les universités et institutions d’enseignement supérieur en Guinée. Ces étudiants ont franchi leur frontière nationale à la recherche de la science, du savoir et du savoir faire. Hélas, le rêve de nos frères camerounais n’a pas été réalisé. Et pour cause. Solidarité africaine oblige, la vingtaine d’étudiants camerounais et quelques guinéens ont décidé d’accompagner le Samedi dernier deux de leurs amis qui célébraient leur anniversaire sur l’Ile de Fotoba ( une place balnéaire très prisée parmi tant d’autres que regorge le pays).

C’est au large de la capitale guinéenne, à quelques minutes du port de pêche de Boulbinet dans la commune de Kaloum. Hélas, ils avaient rendez-vous avec leur destin.  Quelques minutes seulement après leur départ, la pirogue qui les convoyait, chavira. A l´appel de détresse lancé, les secouristes sont aussitôt venus sur les lieux. Bien que plus de la moitié des étudiants avaient été secourus, la mort avait fini par avoir raison de 11 d’entre eux. Informé, le Ministre guinéen de l’éducation nationale, Dr Ousmane Doré n’a pas lésiné sur les moyens pour rechercher et retrouver les corps disparus. Les 11 corps ont fini par être retrouvé et mis à la morgue d’Ignace Deen.  Hier vendredi, les autorités de l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry que les étudiants camerounais fréquentaient avait déclaré cette journée « sans cours », afin d’exposer les 11 corps pour que les étudiants, autorités et ressortissants camerounais se recueillent devant leurs dépouilles avant un rapatriement des corps en Guinée. Une façon de les rendre un dernier hommage.  A titre posthume, les autorités ont aussi décerné à ces étudiants à titre des diplômes et satisfecits. Le gouvernement guinéen n’était pas aussi en reste. Le Cameroun n’ayant pas de représentation diplomatique en Guinée, le Ministre Dr Souaré a aussi pris toutes les dispositions nécessaires pour que les corps soient rapatriés et remis à leurs parents au Cameroun, leur pays natal.  Les corps sont actuellement à l’aéroport international de Conakry Gbessia pour le Cameroun.
Une dépêche de Almamy Kalla Conté, guinee24.com, Conakry
E-mail : moriahconte@yahoo.fr  – Tél: 00224-64-26-13-70

À propos de anubisgroup

Fondateur du groupe Anubis, j'en suis également le dirigeant depuis sa création en 1995. Anubis est devenu la référence dans le domaine du funéraire international. Lorsqu'un décès survient, nous sommes là pour vous assister ! Il ne s'agit pas d'un slogan mais d'une réalité.