France : Anubis mandaté par Ottawa pour procéder à l’inhumation des restes d’un soldat canadien disparu en 1917

Soldat Peterson

Soldat Peterson

Avril 2006 : En octobre 2003, à la suite de travaux d’excavation, des ossements sont retrouvés sur le territoire de la commune d’Avion (France). Après analyse ADN, ils sont officiellement identifiés comme étant ceux du soldat Herbert Peterson de nationalité canadienne. Avant la récente découverte de ses restes, le soldat Peterson comptait parmi les 11 000 soldats canadiens morts en France durant la Première Guerre mondiale sans lieu de sépulture connu. Son nom fut donc gravé sur le Monument commémoratif du Canada à Vimy, dans le département du Pas-de-Calais. Il avait été porté disparu au combat le 9 juin 1917. Le gouvernement canadien avec laval de la famille donne son accord pour une réinhumation au cimetière militaire dénommé “La chaudière” près de la commune d’Avion. La date du 7 Avril est retenue, elle correspond au 90ème anniversaire de la bataille de Vimy auquel l’Etat Canadien a prévu d’organiser une commémoration de grande ampleur en présence de la Reine Elisabeth II. ANUBIS France est mandaté par le biais de sa filiale canadienne, pour prendre en charge l’organisation de la cérémonie et des obsèques. ANUBIS a supervisé la mise en bière, organisé le convoi jusqu’au lieu d’inhumation et coordonné la cérémonie des obsèques à la Citadelle d’Arras. ANUBIS a également eu la responsabilité du transport de la famille durant son séjour en France. Une limousine a été mise à sa disposition de l’aéroport de Lille Lesquin où elle est arrivée par avion spécialement affrété pour son transport et celui de 500 militaires canadiens.

Anubis a reçu les félicitations des autorités canadiennes.

À propos de anubisgroup

Fondateur du groupe Anubis, j'en suis également le dirigeant depuis sa création en 1995. Anubis est devenu la référence dans le domaine du funéraire international. Lorsqu'un décès survient, nous sommes là pour vous assister ! Il ne s'agit pas d'un slogan mais d'une réalité.