Mali-Turquie : Le corps de l’ex Président ATT rapatrié à Bamako

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est photo_1605366394.jpeg.

© Koaci.com – samedi 14 novembre 2020 – 15:06

La dépouille de l’ancien Président malien Amadou Toumani Touré, décédé en Turquie est arrivée samedi à Bamako, capitale malienne.

L’ex- président malien Amadou Toumani Touré (« ATT »), qui a dirigé le pays de 2002 à 2012 avant d’être renversé par un coup d’Etat militaire, est mort dans la nuit du lundi 9 au mardi 10 novembre en Turquie, à l’âge de 72 ans.

Ce samedi,l’avion présidentiel ramenant sa dépouille a atterri vers 04H30 du matin (GMT et locales) à l’aéroport de Bamako.

Devant le hall des arrivées de l’aéroport ,le vice-président de transition, le colonel Assimi Goïta, et d’autres personnalités politiques, dont le Premier ministre Moctar Ouane, se sont ensuite recueillis quelques instants face au cercueil.

Notons que des obsèques nationales d’Amadou Toumani Touré sont prévues mardi au stade du 26-Mars capable d’accueillir 60.000 personnes.

 Considéré comme le soldat de la démocratie pour avoir mis le pays sur la voie de la démocratie en 1992 après plus de 20 ans de dictature, l’ex Président ATT a dirigé le pays de 2002 à 2012 avant d’être renversé par un coup d’Etat .

Source : koaci.com

Istanbul : Les corps des victimes tunisiennes rapatriés

Le consul général de la Tunisie à Istanbul, Fayçal Ben Mustapha a affirmé, lors d’une déclaration accordée dimanche soir à la Télévision nationale, que le rapatriement des corps des deux victimes tunisiennes de l’attaque terroriste perpétrée le soir du réveillon contre une boite de nuit à Istanbul, devra se faire ce lundi 2 janvier 2017. Les deux victimes devraient arriver dans un vol Tunisair qui part de Turquie à 13h, ajoute-il. Le consul général de la Tunisie à Istanbul a ajouté que deux autres ressortissantes tunisiennes ont été blessées lors de cette attaque. L’une, qui a survécu à l’attaque, a déjà été rapatriée hier, tandis que le rapatriement de la deuxième ressortissante devrait se faire dans les prochains jours, a-t-il expliqué soulignant que son état de santé est stationnaire.

Syrie : rapatriement de la journaliste tuée

Le corps de la journaliste japonaise Mika Yamamoto, tuée lundi en couvrant les affrontements entre l’armée syrienne et les rebelles à Alep, a été rapatrié samedi au Japon. « Je suis désolé, je n’arrive pas à trouver les mots », a déclaré Kazutaka Sato, son collègue de la petite agence de presse Japan Press, concubin et accompagnateur, au cours d’une conférence de presse improvisée à l’aéroport international de Tokyo-Narita. Mika Yamamoto, reporter vidéo de 45 ans, réalisait un reportage à Sleimane al-Halabi, un quartier de l’est d’Alep (nord de la Syrie), aux côtés d’un groupe de rebelles, lorsqu’elle a été prise dans une fusillade. Elle a reçu notamment une balle dans le cou et a succombé peu après. Son corps placé dans un cercueil a été ramené au Japon en avion d’Istanbul (Turquie). Il devait être autopsié par la police de la capitale nippone qui soupçonne un meurtre, ont affirmé des médias japonais. Suite www.lefigaro.fr