Paraguay : Quatre des sept morts découverts au Paraguay, dans un conteneur, sont marocains

Selon les autorités judiciaires paraguayennes, quatre des sept cadavres découverts vendredi dernier dans un conteneur étaient des ressortissants marocains. Ce pays étudie la possibilité du rapatriement de ces dépouilles. Explications.

Quatre corps sur les sept découverts dans ce conteneur au Paraguay étaient des Marocains, a annoncé le procureur Marcelo Saldívar, cité la La Nacion, l’un des médias du Paraguay.

Ce magistrat, chargé de l’enquête sur cette étrange affaire, affirme que sur la base de documents trouvés sur les victimes, ainsi que grâce aux informations fournies par Interpol, il avait été possible d’identifier les sept victimes, parmi lesquels se trouvent également deux Algériens et un Egyptien.  

Actuellement, les autorités paraguayennes étudient la possibilité de rapatrier les corps des sept victimes dans leur pays respectif. 

Mais auparavant, explique Marcelo Saldívar, il faut attendre de savoir si les familles des victimes souhaitent ce rapatriement et si celui-ci est possible, dans le contexte de la pandémie du Covid-19.

Les sept cadavres ont été découverts vendredi dernier, 23 octobre 2020, dans un conteneur chargé d’engrais, qui avait quitté la Serbie deux jours plus tôt, le 21 juillet 2020. La cargaison était destinée à une entreprise de la capitale du Paraguay, Asuncion.

Source : le360.ma

Belgique : Coronavirus : Anderlecht veut rejoindre l’intercommunale d’inhumation

Les pratiques funéraires d’une partie de la population ont été modifiées suite à la crise sanitaire. Ainsi l’impossibilité de rapatrier les corps dans le pays d’origine pousse de nombreuses familles à inhumer leurs proches sur le territoire national.

Afin de compléter l’offre d’inhumation existante dans le cimetière communal, la commune d’Anderlecht annonce qu’elle a décidé de joindre l’intercommunale d’inhumation.

Ainsi, les Anderlechtois pourront être inhumés au cimetière multiconfessionnel « aux mêmes conditions que les citoyens des communes déjà membres de l’intercommunale.», indique le communiqué de la commune. La parcelle multiconfessionnelle du cimetière communal leur reste toutefois accessible s’ils le désirent.

L’échevine de l’Etat civil, Fabienne Miroir, explique : « La possibilité d’inhumer un proche dans le cimetière multiconfessionnel aux mêmes conditions que d’autres citoyens bruxellois, sans devoir organiser un rapatriement du corps, constitue une alternative réconfortante pour de nombreuses familles anderlechtoises ».

La procédure d’adhésion à l’intercommunale d’inhumation, ainsi que l’inscription au budget des crédits nécessaires doivent encore être validés par le conseil communal, précise le communiqué.

Rédaction (Source : bx1.be) le 27 octobre

Canada : EbeneNews – FR Manifestations au Canada et dans le monde pour exiger justice pour les victimes du vol PS752

Image illustrative de l’article Vol Ukraine International Airlines 752
L’avion impliqué dans l’accident, photographié en octobre 2019. https://fr.wikipedia.org/wiki/Vol_Ukraine_International_Airlines_752

Les familles demandent aux pays qui ont perdu des citoyens dans la tragédie de rendre publiques toutes les informations qu’ils ont obtenues sur ce qui s’est passé (CBC) 

Par Stéphane Parent | french @ rcinet Publié le mardi 6 octobre 2020 à 07:32 Mis à jour le mardi 6 octobre 2020 à 11h15 

Les familles des victimes du vol détruit par deux missiles militaires iraniens dans le ciel de Téhéran le 8 janvier ont organisé des manifestations lundi dans des villes du Canada, des États-Unis, de l’Allemagne et du Royaume-Uni pour demander justice et réparation 

L’écrasement du vol d’Ukraine International Airlines peu après le décollage a tué 176 personnes à bord, dont 55 citoyens canadiens et 30 résidents permanents Parmi eux, de nombreux étudiants et universitaires avaient passé la saison des fêtes avec leur famille en Iran Cet accident s’est déroulé dans un contexte particulièrement tendu entre l’Iran et les États-Unis, suite à l’assassinat par les États-Unis du général iranien Qassem Soleimani 

Au Canada, lundi, plus de deux douzaines de membres de la famille et d’amis ont convergé sur la Colline du Parlement. Ils portaient des masques noirs avec le mot «justice» 

Hamed Esmaeilion, qui a perdu son épouse Parisa Eghbalian et sa fille Reera, 9 ans, s’est exprimé au nom de l’association représentant les familles des victimes au Canada avec une liste de revendications “Les familles exigent qu’il y ait une foire et enquête approfondie sans aucune ingérence du gouvernement iranien “, a-t-il déclaré 

D’autres rassemblements ont eu lieu au même moment à Edmonton, domicile de la majorité des victimes, ainsi qu’à Toronto, Montréal, Winnipeg et Calgary 

Le Canada, qui accuse l’Iran d’avoir mis des mois à envoyer les boîtes noires en France pour téléchargement et analyse, a annoncé vendredi dernier la création de sa propre équipe d’expertise médico-légale et d’évaluation pour “recueillir, organiser et analyser toutes les informations, preuves et renseignements disponibles “concernant le vol PS752 L’ancien directeur adjoint des opérations du Service canadien du renseignement de sécurité, Jeff Yaworski, dirige cette équipe, qui comprend également des représentants de plusieurs ministères et organismes gouvernementaux

Suite et source de l’article : Par Stéphane Parent | french @ rcinet Publié le mardi 6 octobre 2020 à 07:32 Mis à jour le mardi 6 octobre 2020 à 11h15 https://news.ebene-magazine.com/ebenenews-fr-manifestations-au-canada-et-dans-le-monde-pour-exiger-justice-pour-les-victimes-du-vol-ps752/