Canada : EbeneNews – FR Manifestations au Canada et dans le monde pour exiger justice pour les victimes du vol PS752

Image illustrative de l’article Vol Ukraine International Airlines 752
L’avion impliqué dans l’accident, photographié en octobre 2019. https://fr.wikipedia.org/wiki/Vol_Ukraine_International_Airlines_752

Les familles demandent aux pays qui ont perdu des citoyens dans la tragédie de rendre publiques toutes les informations qu’ils ont obtenues sur ce qui s’est passé (CBC) 

Par Stéphane Parent | french @ rcinet Publié le mardi 6 octobre 2020 à 07:32 Mis à jour le mardi 6 octobre 2020 à 11h15 

Les familles des victimes du vol détruit par deux missiles militaires iraniens dans le ciel de Téhéran le 8 janvier ont organisé des manifestations lundi dans des villes du Canada, des États-Unis, de l’Allemagne et du Royaume-Uni pour demander justice et réparation 

L’écrasement du vol d’Ukraine International Airlines peu après le décollage a tué 176 personnes à bord, dont 55 citoyens canadiens et 30 résidents permanents Parmi eux, de nombreux étudiants et universitaires avaient passé la saison des fêtes avec leur famille en Iran Cet accident s’est déroulé dans un contexte particulièrement tendu entre l’Iran et les États-Unis, suite à l’assassinat par les États-Unis du général iranien Qassem Soleimani 

Au Canada, lundi, plus de deux douzaines de membres de la famille et d’amis ont convergé sur la Colline du Parlement. Ils portaient des masques noirs avec le mot «justice» 

Hamed Esmaeilion, qui a perdu son épouse Parisa Eghbalian et sa fille Reera, 9 ans, s’est exprimé au nom de l’association représentant les familles des victimes au Canada avec une liste de revendications “Les familles exigent qu’il y ait une foire et enquête approfondie sans aucune ingérence du gouvernement iranien “, a-t-il déclaré 

D’autres rassemblements ont eu lieu au même moment à Edmonton, domicile de la majorité des victimes, ainsi qu’à Toronto, Montréal, Winnipeg et Calgary 

Le Canada, qui accuse l’Iran d’avoir mis des mois à envoyer les boîtes noires en France pour téléchargement et analyse, a annoncé vendredi dernier la création de sa propre équipe d’expertise médico-légale et d’évaluation pour “recueillir, organiser et analyser toutes les informations, preuves et renseignements disponibles “concernant le vol PS752 L’ancien directeur adjoint des opérations du Service canadien du renseignement de sécurité, Jeff Yaworski, dirige cette équipe, qui comprend également des représentants de plusieurs ministères et organismes gouvernementaux

Suite et source de l’article : Par Stéphane Parent | french @ rcinet Publié le mardi 6 octobre 2020 à 07:32 Mis à jour le mardi 6 octobre 2020 à 11h15 https://news.ebene-magazine.com/ebenenews-fr-manifestations-au-canada-et-dans-le-monde-pour-exiger-justice-pour-les-victimes-du-vol-ps752/

Coronavirus : Emirates prend en charge les frais médicaux et funéraires

https://www.lalibre.be/economie/entreprises-startup/coronavirus-emirates-prend-en-charge-les-frais-medicaux-et-funeraires-5f205bab9978e2322fe811f4

C’est l’une des nouvelles mesures prises par Emirates pour tenter de ramener et de rassurer les passagers sur ses lignes.

Emirates a annoncé il y a trois semaines jusqu’à 9.000 suppressions d’emplois sur des effectifs de 60.000 employés. L’aéroport de Dubai a été en grande partie déserté.

La compagnie basée à Dubai propose de prendre en charge le rapatriement du malade et d’un proche vers son pays d’origine, de payer les frais médicaux et d’hôpital sur place jusqu’à 150 000 euros et de garantir 100 euros par jour pendant les 14 jours de quarantaine dans un hôtel.

Jusqu’à 1 500 euros pour les frais funéraires

En cas de décès du passager, la compagnie prévoit aussi le rapatriement du corps, ainsi que les frais funéraires jusqu’à un plafond de 1 500 euros.

En revanche, la compagnie ne prend pas en charge les frais de testing.

La couverture est incluse dans le prix du billet et est valable jusqu’au 31 octobre.

A noter que la compagnie refuse d’engager son assurance si le passager n’a pas respecté une interdiction de voyage imposée par son gouvernement. Ce qui est le cas en Belgique.  Seuls les « voyages essentiels » sont autorisés par le gouvernement belge dans les pays qui se trouvent hors de la zone constituée par l’UE, la Norvège et la Suisse.

Source : https://www.lalibre.be/

Publié le 28-07-20 à 19h26 – Mis à jour le 28-07-20 à 19h26

Italie : Quelle place pour les sépultures musulmanes ?

Tous droits réservés  euronews

La pandémie de Covid-19 a jeté une lumière crue sur la question des carrés musulmans en Italie, pays durement touché par la crise sanitaire.

Pendant cette période, le rapatriement de corps a été impossible pour les ressortissants étrangers, et les places ont manqué dans les espaces dédiés des cimetières italiens.

A Bruzzano, près de Milan, de nombreux corps sont restés plus longtemps que prévu dans les chambres funéraires, à l’hôpital, voire au domicile des familles. Une situation qui n’est pas dénuée de conséquences sanitaires.

« La pandémie nous a empêchés de rapatrier nos morts », explique Boubakeur Gueddouda, président du Centre islamique de Milan-Sesto San Giovanni_. » En tant que musulmans, nous sommes obligés de procéder immédiatement à l’enterrement et nous avons rencontré de nombreuses difficultés. Mais grâce aux hommes de bonne volonté, notamment au sein des préfectures, nous avons résolu les problèmes. Il est vrai que certains corps sont restés 10 ou 15 jours à la maison »._

Le nombre de musulmans est estimé à un peu plus de 2,5 millions de personnes en Italie.

Source et lien : https://fr.euronews.com/2020/06/09/en-italie-quelle-place-pour-les-sepultures-musulmanes