RDC : les restes de Patrice Lumumba rapatriés d’ici le 30 juin ?

Le président de la République démocratique du Congo Félix Tshisekedi souhaite que les restes de Patrice Lumumba, héros de l’indépendance congolaise, soient rapatriés d’ici la prochaine fête de l’Indépendance le 30 juin 2021.

Le chef de l’État l’a annoncé devant les deux chambres du Parlement réunies en Congrès : « J’annonce qu’en juin 2021, en marge du 61e anniversaire de notre indépendance, la patrie témoignera sa reconnaissance envers le Premier ministre Patrice Lumumba ».

Félix Tshisekedi a évoqué le « rapatriement des reliques » de ce « héros » national, considéré comme une icône panafricaine , « à qui on donnera enfin une sépulture digne de son sacrifice pour la patrie ».

Patrice Lumumba a été assassiné par des séparatistes katangais et des mercenaires belges le 17 janvier 1961 dans le sud-est du pays pendant le chaos qui a suivi la proclamation de l’indépendance de l’ancienne colonie belge.

Le jour de l’indépendance, le 30 juin 1960, Patrice Lumumba, alors premier ministre, avait dénoncé le colonialisme et le racisme, dans une mémorable diatribe en présence du jeune roi des Belges Baudouin. Son corps n’a jamais été retrouvé.

En septembre, la justice belge a répondu favorablement à une demande de la famille de Patrice Lumumba de lui restituer une dent attribuée au leader congolais assassiné. Cette dent avait été saisie dans la famille d’un policier belge ayant contribué à faire disparaître le corps.

Source : TV5Monde

Mali-Turquie : Le corps de l’ex Président ATT rapatrié à Bamako

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est photo_1605366394.jpeg.

© Koaci.com – samedi 14 novembre 2020 – 15:06

La dépouille de l’ancien Président malien Amadou Toumani Touré, décédé en Turquie est arrivée samedi à Bamako, capitale malienne.

L’ex- président malien Amadou Toumani Touré (« ATT »), qui a dirigé le pays de 2002 à 2012 avant d’être renversé par un coup d’Etat militaire, est mort dans la nuit du lundi 9 au mardi 10 novembre en Turquie, à l’âge de 72 ans.

Ce samedi,l’avion présidentiel ramenant sa dépouille a atterri vers 04H30 du matin (GMT et locales) à l’aéroport de Bamako.

Devant le hall des arrivées de l’aéroport ,le vice-président de transition, le colonel Assimi Goïta, et d’autres personnalités politiques, dont le Premier ministre Moctar Ouane, se sont ensuite recueillis quelques instants face au cercueil.

Notons que des obsèques nationales d’Amadou Toumani Touré sont prévues mardi au stade du 26-Mars capable d’accueillir 60.000 personnes.

 Considéré comme le soldat de la démocratie pour avoir mis le pays sur la voie de la démocratie en 1992 après plus de 20 ans de dictature, l’ex Président ATT a dirigé le pays de 2002 à 2012 avant d’être renversé par un coup d’Etat .

Source : koaci.com

Bahreïn : mort de cheikh Khalifa, Premier ministre depuis 49 ans

Khalifa ben Salmane Al-Khalifa, 84 ans, occupait le poste depuis l’indépendance en 1971.

Le plus ancien chef de gouvernement au monde est mort. Le prince Khalifa ben Salmane Al-Khalifa, Premier ministre de Bahreïn, est décédé ce mercredi à 84 ans. Il occupait ce poste depuis l’indépendance en 1971.

« La Cour royale pleure son altesse Royale… qui est décédée ce matin à l’hôpital Mayo Clinic aux Etats-Unis », indique l’agence de presse bahreïnie BNA, ajoutant que le pays va observer une semaine de deuil officiel. Selon BNA, les funérailles de cheikh Khalifa auront lieu après le rapatriement du corps et seront limitées à un nombre spécifique de proches en raison du nouveau coronavirus.

Source et suite de l’article : mediacongo