France : Crash d’un A320 de la Germanwings: Le rapatriement des corps aura bien lieu mercredi

La compagnie aérienne allemande Lufthansa a annoncé vendredi que les dépouilles des victimes allemandes du crash de Germanwings seraient bien remises comme prévu à leurs familles à partir de mercredi prochain. Certains proches avaient exprimé plus tôt leur colère face à des retards. Lire l’article complet www.20minutes.fr

Trente cercueils seront donc finalement acheminés par un vol spécial dans un avion de la Lufthansa qui décollera de Marseille mardi à 20h50 et atterrira à 22h30 à Düsseldorf, a précisé la compagnie dans un communiqué. Ils seront ensuite remis aux familles mercredi.

Crash vol Air Algérie : les dépouilles des victimes burkinabè attendues mercredi à Ouagadougou

Les dépouilles des victimes du crash du vol AH 5017 de la compagnie Air Algérie survenu en juillet dernier au Mali, sont attendues mercredi à Ouagadougou. Avec le rapatriement des corps, certaines familles burkinabé pourront faire les funérailles des leurs, cinq mois après le crash. Le vol AH5017 d’Air Algérie qui avait quitté, le 24 juillet, Ouagadougou pour Alger, s’est écrasé au Mali, à une cinquantaine de kilomètres de la frontière avec le Burkina Faso, faisant 116 victimes de plusieurs nationalités.

Afrique du Sud : Rapatrier les corps de sud africains du Nigeria

L’Afrique du Sud a le feu vert pour rapatrier 54 corps de ses ressortissants morts dans l’effondrement d’un immeuble à Lagos – L’Afrique du Sud a reçu le feu vert pour rapatrier les dépouilles de 54 de ses ressortissants décédés le 12 septembre dernier dans l’effondrement d’une église au Nigeria.

D’après les informations données ce jeudi par la presse locale, le gouverneur Babatunde Fashola, de l’Etat de Lagos (sud-ouest), lieu de la tragédie, a donné son accord durant une réunion mercredi à Lagos avec l’emissaire spécial sud-africain pour un rapatriement en Afrique, Jeff Radebe,. ‘Je comprends la requête des Sud-Africains pour récupérer les corps de leurs parents, mais nous ne pouvons à ce stade gâcher le processus d’identification parce que quand nous livrons un corps, nous voulons nous assurer que chaque famille prend possession du corps de son proche. Une erreur sera impardonnable’. Nous n’avons aucune raison de vous priver du droit de récupérer ces 54 corps, vous avez ma parole, vous pouvez les prendre dès que vous serez prêts. C’est à vous de décider si vous les prenez par lots ou attendez jusqu’à ce qu’on termine le processus. Mais si vous êtes prêts, mon équipe veillera à ce que vous les preniez sans tarder’, a dit M. Fashola. Pour M. Radebe, son équipe est venue à Lagos pour accélérer le processus de rapatriement des corps car dans la culture sud-africaine, le mort doit être enterré dans un délai de quelques semaines. Mais aujourd’hui, cela fera deux mois que l’incident s’est produit. Je suis allé présenter mes condoléances au président Goodluck Jonathan il y a deux jours pour lui transmettre le message de notre président et trouver des moyens d’accélérer le processus et le rapatriement des corps des 85 (dont 81 Sud-Africains) dont quatre personnes détenant des passeports sud-africains même s’ils ne sont pas des ressortissants de notre pays’, a-t-il répondu. On rappelle que 116 personnes, dont 81 Sud-Africains, ont péri dans l’effondrement d’un immeuble de deux étages en transformation. Le gouvernement de l’Etat de Lagos assure que les travaux sur ce bâtiment, situé dans le complexe de la Synagogue dans la banlieue de Lagos, étaient réalisés sans autorisation. Le gouvernement de l’Etat a ordonné au coroner d’ouvrir une enquête sur cette tragédie.

Pana 14/11/2014 (Source www.afriquajet.com)