France : Le corps de Laurent, retrouvé mort dans un train d’atterrissage, rapatrié en Côte d’Ivoire

La dépouille de l’adolescent ivoirien découvert mort le 8 janvier dans le train d’atterrissage d’un avion à Roissy est arrivée vendredi soir à Abidjan, selon le ministre des Transports, Amadou Koné, qui l’a accueillie. « C’est un de nos compatriotes qui est mort dans des conditions dramatiques. Il est normal que le gouvernement apporte son soutien », a déclaré à la presse Amadou Koné.

Le ministre ivoirien, en compagnie des membres de la famille, a également souligné que le gouvernement a largement contribué à l’opération en vue d’organiser « des funérailles de façon digne » à la victime de 14 ans, Laurent Barthélémy Ani Guibahi, retrouvé mort dans l’aéroport parisien à bord d’un avion en provenance d’Abidjan.

Source et suite : http://www.leparisien.fr/faits-divers/le-corps-de-laurent-retrouve-mort-dans-un-train-d-atterrissage-rapatrie-en-cote-d-ivoire-22-02-2020-8264823.php

Par Le Parisien avec AFPLe 22 février 2020 à 07h55, modifié le 22 février 2020 à 09h29

Abidjan: Bataille concurrentielle entre deux pompes funèbres-Ce qui se passe

ivosep2

Troisième structure mortuaire à s’installer dans le District autonome d’Abidjan en 2014, après Ivoire sépulture (IVOSEP) et les Pompes funèbres générale d’Afrique (PFGA) ex INTERFU, la Société ivoirienne de pompes funèbres  (SIPOFU) est basée dans la commune de Yopougon. Après seulement trois ans d’activités, elle trouble le sommeil aux structures devancières vue son succès, notamment IVOSEP, principale société de pompes funèbres  en Côte d’Ivoire, leader dans ce secteur d’activité. Dans l’exercice de leurs activités, SIPOFU et PFGA rencontrent des difficultés liées à la concurrence que leur livre le leader dans le secteur, comme indiqué par les responsables de la Société SIPOFU au cours d’une rencontre de presse. Cette situation est justifiée par l’enquête diligente par l’autorité ivoirienne indépendante pour la concurrence, la Commission de la Concurrence et de la Lutte contre la Vie chère (C.C.L.V.C) dont les résultats d’enquête et la décision des conduites à tenir sont attendus depuis plus d’an. Selon nos investigations, lorsqu’une famille décide de faire venir le corps de son défunt de la morgue d’IVOSEP à celle de SIPOFU où une autre structure sur le District ou à l’intérieur du pays, ils assistent à une sur facturation, des rubriques et des coûts injustifiés. Les responsables de SIPOFU constatent par ailleurs que leurs véhicules sont soumis à la surveillance des agents de sécurité d’IVOSEP (en tenue bleu ciel haut et bleu nuit pantalon) lors des entrées et sorties des CHU, avec l’accord des directeurs desdits établissements. «Chaque jour, de nombreuses familles ivoiriennes sont victimes de cette concurrence déloyale par le fait que IVOSEP par ces pratiques les empêches d’avoir le choix de la structure mortuaire qu’ils désirent. Le droit de disposer de son défunt à sa guise, après le constat de la mort est un fondement sine qua non pour le consommateur comme le stipule le code du consommateur adopté le 06 juin 2016 à l’Assemblée nationale, » précise un consommateur.  A l’heure de la globalisation et de la mondialisation, est-il important de rappeler que le client est roi, a le droit de faire son choix et l’Etat dans son rôle régalien doit tous faire pour que l’environnement s’y prête.

Wassimagnon, Abidjan Source : http://abidjantv.net/

Africains résidant à l’étranger : Attijariwafa bank Europe lance «Afrik Assistance Sans Frontière»

854d4307feaa1e937e2540071a019794_thumb_565

Attijariwafa bank Europe a lancé en décembre dernier, en partenariat avec Inter Mutuelles Assistance (IMA), son nouveau produit «Afrik Assistance Sans Frontière» (AASF). Dans le cadre de sa stratégie d’ancrage du multi-marché, la filiale européenne de l’institution bancaire marocaine a décidé de proposer une offre d’assistance destinée à ses clients sénégalais, maliens et ivoiriens, apprend-t-on dans un communiqué. AASF a été déployé simultanément en France, en Espagne et en Italie. Elle permet ainsi aux souscripteurs de bénéficier d’une couverture d’assistance en cas de décès, couvrant principalement le rapatriement de corps. Ce produit comprend également la prise en charge de la préparation et du rapatriement de corps du défunt vers le lieu d’inhumation en France, en Espagne, en Italie, au Sénégal, au Mali et en Côte d’Ivoire ; la gestion de toutes les formalités administratives liées au rapatriement de corps ; une couverture familiale valable pour le souscripteur ainsi qu’à l’ensemble des membres de sa famille. Enfin, le versement d’une participation aux frais funéraires en cas de décès de tout bénéficiaire (à l’exception des personnes supplémentaires). Attijariwafa bank Europe est implantée dans 6 pays à travers 70 agences. Son siège est basé à Paris et opère à travers ses agences en France, en Espagne, en Italie, en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne.

…Suite : http://www.yabiladi.com/articles/details/50008/africains-residant-l-etranger-attijariwafa-bank.html