Chine : Le corps de Cheick Tioté finalement rapatrié en Côte d’Ivoire

Initialement prévu ce lundi, le rapatriement du corps de Cheick Tioté, décédé soudainement le 5 juin en Chine, aura finalement lieu jeudi. La Fédération ivoirienne a indiqué dans un communiqué que «la dépouille mortelle» (sic) du milieu défensif international (55 sél.) arriverait «à 13h50 (GMT) à l’aéroport international d’Abidjan». Un hommage devrait alors être rendu au joueur, vainqueur de la Coupe d’Afrique des nations en 2015 et finaliste en 2012. Âgé de 30 ans, Tioté a passé la plus grande partie de sa carrière à Newcastle. C’est lors d’une séance d’entraînement avec son club du Beijing Enterprises (D2), qu’il avait rejoint en février, que le milieu a été victime d’une crise cardiaque. De retour de Bouaké après le match perdu (3-2) samedi contre la Guinée, les joueurs des «Éléphants» et leur encadrement technique ont présenté leurs condoléances à la famille du défunt à Abidjan lundi.  Source : www.lequipe.fr

Chine : Son mari meurt mystérieusement en Chine : «Le rapatriement du corps se fait attendre»

Ameen Ramjahn, un businessman, est mort dans des circonstances inconnues en Chine où il s’est rendu début mars. Ce n’est que le 26 mars que Shareefa, son épouse, a appris la mauvaise nouvelle au téléphone. Depuis, elle attend le rapatriement du corps. Elle est persuadée que son époux a été victime d’un acte malveillant. Il est 09 h 30. Une femme et son bébé de huit mois dans les bras franchissent le seuil de notre rédaction. Cette mère de trois enfants, âgée de 39 ans, avait l’air perdu. Elle peinait à nous exprimer son désarroi. Après une pause, elle explique qu’elle sort de Médine, Camp de Masque et sollicite l’intervention d’Xplik ou K : « Mon époux est mort en Chine dans des circonstances qui restent à déterminer. Pourquoi les procédures de rapatriement de son corps tardent-elles », dit Shareefa, très angoissée. « Mon mari faisait le va-et-vient entre Maurice et la Chine. Il gérait une entreprise spécialisée dans la fabrication de vêtements en jean. D’ailleurs, il était propriétaire de sept magasins à travers l’île. Début mars, accompagné de trois collègues, il a pris l’avion pour la Chine », explique Shareefa qui est d’origine indienne. Ce n’est que le 26 mars 2017, dit-elle, que sa fille a reçu un appel téléphonique d’un collègue de son père. Source et suite de l’article : http://defimedia.info/

TaÏwan : Crash du vol GE235, les corps de trois victimes transportés à Xiamen

Les corps de trois victimes du crash de la compagnie TransAsia Airways ont été transportés à Xiamen lundi matin. Il s’agit des premiers corps à être rapatriés à la suite de cette catastrophe qui a fait au moins 40 morts. Les corps de ces trois victimes issues de la partie continentale de la Chine, accompagnés de leurs proches, sont partis pour Xiamen, dans la province du Fujian (sud-est), depuis l’Aéroport Taoyuan de Taiwan, a indiqué Man Hongwei, directeur du bureau de Taipei de l’Association pour les échanges touristiques à travers le détroit de Taiwan. Les familles des 26 autres victimes de la partie continentale n’ont pas encore décidé si leurs proches seraient incinérés à Taiwan, selon TransAsia Airways, qui a précisé qu’elle offrirait son aide en matière de transport en cas de nécessité. Parmi les 53 passagers du vol Taipei-Kinmen, figuraient 31 touristes de la partie continentale et 22 habitants de Taiwan. Une hôtesse et 14 passagers ont survécu au drame.

Source : http://french.cri.cn/