Chine : Son mari meurt mystérieusement en Chine : «Le rapatriement du corps se fait attendre»

Ameen Ramjahn, un businessman, est mort dans des circonstances inconnues en Chine où il s’est rendu début mars. Ce n’est que le 26 mars que Shareefa, son épouse, a appris la mauvaise nouvelle au téléphone. Depuis, elle attend le rapatriement du corps. Elle est persuadée que son époux a été victime d’un acte malveillant. Il est 09 h 30. Une femme et son bébé de huit mois dans les bras franchissent le seuil de notre rédaction. Cette mère de trois enfants, âgée de 39 ans, avait l’air perdu. Elle peinait à nous exprimer son désarroi. Après une pause, elle explique qu’elle sort de Médine, Camp de Masque et sollicite l’intervention d’Xplik ou K : « Mon époux est mort en Chine dans des circonstances qui restent à déterminer. Pourquoi les procédures de rapatriement de son corps tardent-elles », dit Shareefa, très angoissée. « Mon mari faisait le va-et-vient entre Maurice et la Chine. Il gérait une entreprise spécialisée dans la fabrication de vêtements en jean. D’ailleurs, il était propriétaire de sept magasins à travers l’île. Début mars, accompagné de trois collègues, il a pris l’avion pour la Chine », explique Shareefa qui est d’origine indienne. Ce n’est que le 26 mars 2017, dit-elle, que sa fille a reçu un appel téléphonique d’un collègue de son père. Source et suite de l’article : http://defimedia.info/

À propos de anubisgroup

Fondateur du groupe Anubis, j'en suis également le dirigeant depuis sa création en 1995. Anubis est devenu la référence dans le domaine du funéraire international. Lorsqu'un décès survient, nous sommes là pour vous assister ! Il ne s'agit pas d'un slogan mais d'une réalité.