Sénégal : « An 1 du Covid » Retour sur une épidémie qui a tué 880 Sénégalais

 Rewmi.com/Actualité/An 1 du Covid : Retour sur une épidémie qui a tué 880 Sénégalais

L’épidémie de Covid-19 a pesé sur les soins et le moral des Sénégalais et bouleversé leur quotidien en 2020. Une année ponctuée de semi-confinements et de couvre-feux. Et le début 2021 reste anxiogène malgré les espoirs de sortie de crise suscités par la vaccination. Retour en dates sur une épidémie qui a mis l’économie à terre et emporté 880 Sénégalais

2 mars 2020- 2 mars 2021 : il y a un an, jour pour jour, le Sénégal avait signalé son premier cas de Covid-19, devenant ainsi le quatrième pays africain à confirmer le virus. Le patient est un ressortissant français et un résident du Sénégal qui est rentré à Dakar le 26 février. Le patient avait séjourné dans la ville de Nîmes, dans le Sud de la France, ainsi que dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Un cas qui en causera d’autres. A ce jour, le Sénégal enregistre 880 décès, 34 mille 732 cas déclarés positifs, dont 29 mille 161 guéris. La première personne décédée, le 31 mars 2020, est Pape Diouf, ancien président de l’Olympique de Marseille. Il était placé en réanimation à l’hôpital Fann de Dakar.

L’état d’urgence décrété le 23 mars 2020

Le lundi 23 mars 2020, le Président  Macky Sall a décrété « l’état d’urgence » sur l’ensemble du territoire national assorti d’un couvre-feu de 20 heures à 6 heures du matin.  Auparavant, le trafic aérien depuis et vers le Sénégal a été suspendu le 20 mars. Les frontières terrestres sont également fermées. A la même, il est décidé de la fermeture des mosquées et lieux de cultes dans la région de Dakar. Toutes les manifestations publiques sur l’ensemble du territoire national sont interdites le 14 mars Les cours dans les écoles et les universités ont été suspendus à partir de lundi 16 mars pour trois semaines avant d’être prolongés, Le 20 avril, il a été décidé du port obligatoire d’un masque dans les services de l’administration publique qu’elle qu’en soit le mode de gestion, les services du secteur privé, les lieux de commerce et les moyens de transport. Les déplacements entre les régions du pays sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.

Le président de la République, lors d’un discours à la nation le 11 mai 2020, a annoncé un assouplissement de l’état d’urgence. La durée du couvre-feu a été ramenée de  21 heures à 5 heures, au lieu de 20 heures à 6 heures. Le rapatriement des corps des Sénégalais décédés à l’étranger est accepté.

Levée de l’état d’urgence et du couvre-feu le 30 juin à 23 heures

Le 15 juillet, il a été décidé de la réouverture des vols internationaux et du transport interurbain. Réaménagement de la durée du couvre-feu, désormais fixée entre 23 heures et 5 heures.

Source et suite de l’article : www.rewrite.com

À propos de anubisgroup

Fondateur du groupe Anubis, j'en suis également le dirigeant depuis sa création en 1995. Anubis est devenu la référence dans le domaine du funéraire international. Lorsqu'un décès survient, nous sommes là pour vous assister ! Il ne s'agit pas d'un slogan mais d'une réalité.