Madagascar : Lynchage à Nosy Be, le corps de S. Judalet bientôt rapatrié

Après le drame du 3 octobre, les corps de Roberto Gianfala et de Sébastien Judalet seront rapatriés vers leurs pays d’origine. Une contre-autopsie est prévue après le rapatriement de la dépouille du Français.

Depuis le lynchage populaire dont ils ont été victimes le 3 octobre dernier, les dépouilles de Roberto Gianfala et Sébastien Judalet sont toujours conservées à la morgue de l’hôpital de Nosy-Be. Mais à la demande de leurs familles, le rapatriement des corps vers leur pays d’origine a été annoncé par la presse malgache et aura lieu dans les jours à venir. Alors qu’une vingtaine de suspects se trouvent désormais derrière les barreaux, les proches de Sébastien Judalet ont fait savoir qu’une seconde autopsie sera pratiquée une fois ses restes rapatriés en France. L’Express de Madagascar rappelle que le ressortissant français « a été brûlé sur un brasier après avoir été matraqué à mort ». Jusqu’à présent, son corps carbonisé n’a pas fait l’objet d’une expertise médico-légale afin de l’identifier formellement. « Sa dépouille sera transférée à l’institut médico-légale d’Evry en Essonne. Des analyses ADN seront réalisées afin d’être sûr qu’il s’agit bien du corps de Sébastien (Judalet, ndlr) », fait ressortir l’avocat de la famille du Français, Me Bertrand Salquain. suite de l’article sur : www.linfo.re

À propos de anubisgroup

Fondateur du groupe Anubis, j'en suis également le dirigeant depuis sa création en 1995. Anubis est devenu la référence dans le domaine du funéraire international. Lorsqu'un décès survient, nous sommes là pour vous assister ! Il ne s'agit pas d'un slogan mais d'une réalité.