France : Soixante-dix ans après, on retrouve toujours des restes de soldats

© France 3 Basse Normandie Un corps a été exhumé vendredi 13 septembre 2013 au cimetière allemand de Huisne-sur-Mer pour des tests ADN. Il pourrait s’agir d’un soldat canadien.

Soixante-dix ans après la bataille de Normandie, on identifie encore des corps de soldats allemands, américains ou d’autres nationalités. Comme celui de Lawrence S. Gordon, un Canadien tué en 1944, inhumé par erreur jusque là dans un cimetière allemand. Sa famille va rapatrier ses restes au Canada.

C’est une découverte à laquelle personne n’aurait pu croire. Et pourtant. Le corps d’un soldat découvert il y a quelques mois dans un cimetière allemand s’est en fait révélé être celui d’un soldat canadien, tombé en 1944. Comme lui, 70 ans après, on parvient encore à identifier des corps de soldats. « C’est extraordinaire ce qui s’est passé pour ce soldat canadien », estime Lucien Tisserand, spécialiste des exhumations de la Volksbund, association qui gère les cimetières allemands, notamment en Normandie.  Lawrence S. Gordon, soldat canadien engagé dans l’armée américaine, né en 1916 et tué le 13 août 1944, avait été confondu avec un soldat du Reich car son corps avait été enveloppé dans une vareuse allemande. Dépourvu de plaque d’identité, son cadavre avait été inhumé dans le cimetière allemand de Huisnes-sur-Mer. Suite de l’article : basse-normandie.france3.fr

À propos de anubisgroup

Fondateur du groupe Anubis, j'en suis également le dirigeant depuis sa création en 1995. Anubis est devenu la référence dans le domaine du funéraire international. Lorsqu'un décès survient, nous sommes là pour vous assister ! Il ne s'agit pas d'un slogan mais d'une réalité.