Qatar : 30H DE RETARD ET UN DÉCÈS À BORD

LE TRAJET CAUCHEMARDESQUE DU VOL EY23

Un avion de la compagnie Etihad. © Kamran Jebreili/AP/SIPA

Article : http://www.parismatch.com/

Le vol des passagers d’un avion de la compagnie Etihad a été fortement perturbé dimanche. L’appareil a atterri avec 30 heures de retard à cause des conditions climatiques et du décès d’un passager en plein vol.  Le sort s’est acharné sur le vol EY23 d’Etihad. L’avion en provenance d’Abou Dhabi a atterri dimanche avec 30 heures de retard à Düsseldorf, dans l’ouest de l’Allemagne, en raison d’une brume dense et de la mort d’un des voyageurs, a rapporté l’agence allemande DPA. Epuisés, des passagers de l’avion ont raconté à l’agence de presse être d’abord restés 13 heures dans l’appareil sans pouvoir décoller, à cause de la brume très dense enveloppant le Golfe persique. Les passagers ont été obligés de rester assis sur leur siège et d’attendre patiemment.

UN DÉCÈS ET UNE ESCALE IMPRÉVUE

Mais le calvaire des passagers maudits était loin de toucher à sa fin. Alors que l’avion était finalement parvenu à décoller, un des voyageurs, âgé de 73 ans, a fait un malaise. Le pilote a alors fait une escale à Vienne, en Autriche pour que le vieil homme reçoive des soins, mais il est décédé avant que l’avion ne parvienne à cette destination inattendue. Passagers et personnel y ont finalement passé la nuit à l’hôtel, a expliqué un porte-parole de la compagnie aérienne émiratie, pour éviter que l’équipage ne dépasse ses heures de vol. Suite de l’article sur http://www.parismatch.com/

Qatar : Rapatriement du pompier marocain décédé dans l’incendie de Doha

Le corps de Hossam Chahboune, le pompier marocain décédé lundi soir, au Qatar, dans l’incendie d’un centre commercial de Doha, a été rapatrié le mercredi 30 mai. La dépouille est arrivée ce matin, à l’aéroport Mohammed V de Casablanca, à bord d’un avion en provenance de Doha. Une délégation composée notamment de Lahbil El Khatib, gouverneur de la province de Nouaceur, du général de brigade, Abdelkrim Yaacoubi, du général Mohamed Brouk, chef de la Direction générale des œuvres sociales des Forces armées royales et du Colonel-major Saïd Al Jaouhari, commandant de la place d’armes, était présente sur place. Le corps sera inhumé à Benguerir, sa ville natale.

Le défunt, qui travaillait pour la Défense civile qatarie, est mort en tentant de sauver des enfants du feu. Une dizaine d’autres pompiers de nationalité marocaine ont également été blessés lors de cet incident. Selon le bilan du ministère qatari de la Santé, l’incendie a fait au total 19 morts dont 13 enfants.

Source : http://www.yabiladi.com