Liban : Rapatriement des corps de trois sœurs libanaises retrouvés sur la côte syrienne

https://fr.wikipedia.org/wiki/État_d%27Alep
https://fr.wikipedia.org/wiki/État_d%27Alep

Les corps de trois sœurs libanaises portées disparues ont été rapatriés au Liban après avoir été retrouvés sur une côte de la Syrie voisine, a indiqué dimanche l’agence officielle syrienne Sana.

La disparition des trois sœurs avait été signalée lundi à Bziza, un village du nord du Liban, selon un responsable sécuritaire libanais qui a précisé qu’une enquête avait été ouverte. « Les autorités syriennes ont trouvé vendredi les corps de trois jeunes femmes et, après avoir vu des photos, nous les avons contactées pour confirmer qu’il s’agissait bien des trois disparues », a ajouté le responsable. Les corps sont probablement arrivés dans les eaux syriennes en raison des courants, a-t-il précisé.

Selon Sana, le ministère libanais des Affaires étrangères a contacté les autorités pour « vérifier leurs identités ». Le père des victimes a par la suite confirmé qu’il s’agissait bien d’elles et leurs corps ont été remis dimanche aux autorités libanaises, a précisé plus tard Sana. Le ministère syrien de l’Intérieur avait signalé samedi la découverte des corps de « trois jeunes femmes » à Tartous (sud-ouest). Un examen médico-légal a révélé qu’elles s’étaient noyées trois jours plus tôt, avait-il précisé. 

Une enquête est en cours au Liban et la famille des trois sœurs a été interrogée. Les pistes d’un enlèvement, d’une tentative de migration ou de suicide sont envisagées, a indiqué une seconde source sécuritaire libanaise.

Ces derniers mois, des dizaines de Libanais ont tenté de fuir la pauvreté dans ce pays en plein effondrement économique à bord d’embarcations de fortune. Beaucoup ont perdu la vie en tentant la traversée de la Méditerranée.

Source : L’Orient le jour

Liban : Les corps de cinq Syriens découverts en décembre rapatriés en Syrie

70080_273802_large

Les corps de cinq ressortissants syriens enlevés à Maaloula en Syrie il y a plusieurs années ont été rapatriés à partir du Liban hier. Selon un communiqué publié hier par la direction générale de la Sûreté générale, « il s’agit des dépouilles de Atef Kallouma, Ghassan Chaniss, Daoud Milané et Chadi et Jihad Thaalab, tous originaires de Maaloula », une localité chrétienne au nord de Damas. « Les corps des cinq Syriens ont été découverts en décembre 2016 par la Sûreté générale libanaise dans le jurd de Ersal, lors d’une opération militaire dans la zone dans le cadre de l’affaire des militaires libanais enlevés en août 2014 à Ersal », ajoute le texte, précisant que les cinq Syriens, dont les dépouilles ont été retrouvées dans une grotte, ont été tués par « un groupe terroriste ». Le gouverneur du Rif de Damas, Ala’ Ibrahim, a confirmé le rapatriement, dans des propos rapportés par l’Agence nationale d’information (ANI, officielle). « Nous avons récupéré, avec la coopération des autorités libanaises, les corps de martyrs (syriens) ayant été tués il y a plusieurs années par des organisations terroristes. Ces corps ont été remis à leurs proches afin qu’ils soient enterrés dans leur village natal de Maaloula », a dit le gouverneur. Source et suite de l’article : https://www.lorientlejour.com/

Liban : Les sept corps de la famille Safwan rapatriés hier

Plus d’une semaine après la noyade tragique de leur embarcation en face du littoral turc, le rapatriement de corps au liban corps des 7 membres de la famille Safwan, Mayez, Mariam, Mélanie, Moustapha, Lynn, Maya et Houriya, ont été rapatriés hier à Beyrouth, en présence de leurs proches. Étaient également présents, au salon d’honneur de l’Aéroport international de Beyrouth, le député Ali Moqdad, membre du bloc parlementaire du Hezbollah, et Bassam Tleiss du mouvement Amal. Deux membres de la famille, Waël et Malek Safwan, restent portés disparus, alors que les deux survivants de la famille, Moussa et Maher Safwan, devaient en principe regagner Beyrouth hier dans la nuit. Source et suite de l’article sur : http://www.lorientlejour.com/