Hongrie : Naufrage, rapatriement en Corée des corps de 4 victimes

 

SEOUL, 10 juin (Yonhap) — Les corps de quatre victimes sud-coréennes du naufrage dans le fleuve Danube en Hongrie ont été rapatriés lundi en Corée du Sud, d’après des sources des compagnies aériennes. Selon ces dernières, les familles de ces quatre victimes sont arrivées ce matin à l’aéroport international d’Incheon avec des urnes cinéraires après leur incinération en Hongrie. Il s’agit des familles des premières victimes de cet accident à rentrer en Corée du Sud. Le bateau de tourisme Hableany a coulé le 29 mai dernier avec à son bord 33 Sud-Coréens, des touristes et leurs guides, ainsi que deux membres d’équipage hongrois après avoir été percuté par un bateau de croisière suisse de taille plus grande. Source et suite de l’article : YONHAP NEWS AGENCY

Népal : Les corps des Coréens tués dans l’Himalaya ont été rapatriés

pyh2018101702970001300_p2

Une couronne mortuaire collective pour les cinq alpinistes sud-coréens tués dans l’Himalaya est installée à l’université de Séoul, dans le nord-est de la capitale, le mercredi 17 octobre 2018, pour deux jours.

YEONGJONGDO, 17 oct. (Yonhap) — Les corps des cinq alpinistes sud-coréens qui ont été retrouvés morts dans l’Himalaya sont arrivés ce mercredi matin à Incheon.

Le vol KE696 de Korean Air avec à son bord les corps des alpinistes, dont celui de Kim Chang-ho qui a dirigé l’équipe, a atterri à l’aéroport international d’Incheon aujourd’hui vers 5h.

Les cercueils ont été ensuite transportés vers un terminal de fret de Korean Air à l’aéroport.

Les cinq alpinistes sud-coréens et quatre sherpas népalais ont été retrouvés morts samedi dernier près de leur camp de base situé à une altitude de 3.500 m près du mont Gurja, dans l’ouest du Népal. Un corps avait été retrouvé près du camp de base et les huit autres plus bas dans la vallée.

Les familles des alpinistes décédés, qui attendaient dans l’aérogare, ont fondu en sanglots à l’arrivée des corps et les membres présents du Corean Alpine Club ont essayé de retenir leurs larmes.

«Tous les alpinistes pleurent (leur mort) en se souvenant de leurs contributions à l’alpinisme et des moments qu’ils ont partagés avec eux», a dit Lee In-jeong, le président de l’Union des associations alpines asiatiques, qui a été en charge de la récupération et du rapatriement des corps.

Les véhicules transportant les cercueils ont quitté le terminal pour les transférer dans des salles mortuaires d’hôpitaux à Séoul, Uijeongbu et Busan, d’où les victimes étaient originaires.

L’université de Séoul, l’université dont Kim était issu, a dressé un autel commémoratif dans le hall principal pour une durée de deux jours et organisera les funérailles collectives pour les cinq alpinistes vendredi à 14h.

Les corps ont été récupérés dimanche dernier au matin et transportés plus tard vers un hôpital à Katmandou.

Source : french.yonhapnews.co.kr kimsy@yna.co.kr

Corée du Nord : Naufrage du cargo mongol : rapatriement du corps d’un autre marin nord-coréen

Le corps d’un marin nord-coréen retrouvé mort après le naufrage d’un cargo au large de Yeosu le 4 avril sera rapatrié au Nord cet après-midi via le village de la trêve de Panmunjom, a déclaré ce lundi un officiel du ministère de l’Unification. Le gouvernement sud-coréen avait récupéré le corps lors de l’opération de recherche le 8 avril et avait envoyé la photo du corps au Nord pour l’identification le 11 avril. «Dans l’après-midi du 11 avril, la Corée du Nord a confirmé à travers Panmunjom que le corps est bien celui d’un des marins nord-coréens et nous renverrons le corps au Nord cet après-midi», a indiqué l’officiel. Le navire battant pavillon mongol Grand Fortune 1 de 4.300 tonnes a coulé vers 1h19 du matin le 4 avril à environ 74 kilomètres au sud-est de la côte de Yeosu, après avoir envoyé des signaux de secours. Juste après le naufrage, la police maritime régionale de la Corée du Sud a secouru trois marins et retrouvé deux corps, parmi les 16 marins nord-coréens à bord. Les trois marins et deux corps ont été rapatriés le 6 avril via Panmunjom. Après l’accident, la Corée du Nord avait demandé de sauver ses marins disparus. L’Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) avait confirmé l’accident du cargo avec 16 Nord-Coréens à bord, en disant que la Corée du Nord souhaite que les parties concernées effectuent des opérations de secours et aident les survivants à retourner dans leur famille, selon l’usage international.