Russie : Rapatriement des corps en République Tchèque

AFP TVASPORT.CA

Les corps des joueurs tchèques Jan Marek, Karel Rachunek et Josef Vasicek, tués mercredi dans le crash d’un avion russe avec à son bord l’équipe du Lokomotiv de Yaroslavl, ont été rapatriés dans la nuit de vendredi à samedi, a annoncé l’armée tchèque.

Un avion spécial de l’armée a atterri à l’aéroport militaire de Prague-Kbely vers 2h, heure locale. Une courte cérémonie a été organisée après l’atterrissage, en présence du président de la Fédération tchèque de hockey sur glace (CSLH), Tomas Kral, et des frères de Karel Rachunek, Ivan et Tomas, attaquants du Sparta Prague (1re div. tchèque de hockey). Les adieux officiels seront organisés dimanche après-midi sur la Place de la Vieille Ville à Prague, où les Tchèques apportent spontanément depuis mercredi des bougies et fleurs, au pied d’un mémorial improvisé. Une messe sera célébrée par l’archevêque de Prague, Dominik Duka.

Anciens champions du monde, les trois Tchèques figurent parmi les 43 victimes de la chute de l’appareil Yak-42, survenue mercredi après-midi à proximité de l’aéroport d’Iaroslavl (300 km au nord-est de Moscou). L’attaquant Josef Vasicek (31 ans) a remporté la coupe Stanley en 2006 et le titre de champion du monde un an plus tôt. L’attaquant Jan Marek (31 ans) et le défenseur Karel Rachunek (32 ans) appartenaient à l’équipe tchèque championne du monde en 2010. La CSLH a annoncé jeudi qu’elle allait retirer du maillot de l’équipe nationale les numéros des trois joueurs disparus, le no 4 de Rachunek, le no 15 de Marek et le no 63 de Vasicek, pour leur rendre hommage.

À propos de anubisgroup

Fondateur du groupe Anubis, j'en suis également le dirigeant depuis sa création en 1995. Anubis est devenu la référence dans le domaine du funéraire international. Lorsqu'un décès survient, nous sommes là pour vous assister ! Il ne s'agit pas d'un slogan mais d'une réalité.