Belgique : Coronavirus : Anderlecht veut rejoindre l’intercommunale d’inhumation

Les pratiques funéraires d’une partie de la population ont été modifiées suite à la crise sanitaire. Ainsi l’impossibilité de rapatrier les corps dans le pays d’origine pousse de nombreuses familles à inhumer leurs proches sur le territoire national.

Afin de compléter l’offre d’inhumation existante dans le cimetière communal, la commune d’Anderlecht annonce qu’elle a décidé de joindre l’intercommunale d’inhumation.

Ainsi, les Anderlechtois pourront être inhumés au cimetière multiconfessionnel « aux mêmes conditions que les citoyens des communes déjà membres de l’intercommunale.», indique le communiqué de la commune. La parcelle multiconfessionnelle du cimetière communal leur reste toutefois accessible s’ils le désirent.

L’échevine de l’Etat civil, Fabienne Miroir, explique : « La possibilité d’inhumer un proche dans le cimetière multiconfessionnel aux mêmes conditions que d’autres citoyens bruxellois, sans devoir organiser un rapatriement du corps, constitue une alternative réconfortante pour de nombreuses familles anderlechtoises ».

La procédure d’adhésion à l’intercommunale d’inhumation, ainsi que l’inscription au budget des crédits nécessaires doivent encore être validés par le conseil communal, précise le communiqué.

Rédaction (Source : bx1.be) le 27 octobre

France : Cérémonie d’hommage pour les six humanitaires français tués au Niger

Le cercueil de l’une des victimes de l’attaque ayant eu lieu dans la réserve de girafes de Kouré au Niger, ici à l’aéroport d’Orly, le 14 août. STEPHANE DE SAKUTIN / AP

Pour Jean Castex, l’assassinat de six humanitaires français au Niger « a tout d’une attaque terroriste »

Le premier ministre s’est exprimé, vendredi, devant les cercueils des victimes rapatriés en France. Le retour des enquêteurs envoyés au Niger par la justice française est prévu samedi.

Le Monde avec AFP Publié le 14 août 2020 à 18h42 – Mis à jour le 15 août 2020 à 05h27

« La France tout entière porte le deuil de vos enfants », a déclaré le premier ministre, Jean Castex, vendredi 14 août, lors d’une cérémonie d’hommage en présence des familles des six humanitaires français tués dimanche au Niger, devant leurs cercueils disposés dans une salle de l’aéroport d’Orly.

« Je veux avant tout exprimer la peine, la douleur, l’incompréhension, la colère de tous les Français », a dit le chef du gouvernement, rappelant que « les victimes de cet attentat étaient venues au Niger pour y faire le bien. Elles y ont rencontré le mal ».

Source et suite de l’article : www.lemonde.fr

Coronavirus : Emirates prend en charge les frais médicaux et funéraires

https://www.lalibre.be/economie/entreprises-startup/coronavirus-emirates-prend-en-charge-les-frais-medicaux-et-funeraires-5f205bab9978e2322fe811f4

C’est l’une des nouvelles mesures prises par Emirates pour tenter de ramener et de rassurer les passagers sur ses lignes.

Emirates a annoncé il y a trois semaines jusqu’à 9.000 suppressions d’emplois sur des effectifs de 60.000 employés. L’aéroport de Dubai a été en grande partie déserté.

La compagnie basée à Dubai propose de prendre en charge le rapatriement du malade et d’un proche vers son pays d’origine, de payer les frais médicaux et d’hôpital sur place jusqu’à 150 000 euros et de garantir 100 euros par jour pendant les 14 jours de quarantaine dans un hôtel.

Jusqu’à 1 500 euros pour les frais funéraires

En cas de décès du passager, la compagnie prévoit aussi le rapatriement du corps, ainsi que les frais funéraires jusqu’à un plafond de 1 500 euros.

En revanche, la compagnie ne prend pas en charge les frais de testing.

La couverture est incluse dans le prix du billet et est valable jusqu’au 31 octobre.

A noter que la compagnie refuse d’engager son assurance si le passager n’a pas respecté une interdiction de voyage imposée par son gouvernement. Ce qui est le cas en Belgique.  Seuls les « voyages essentiels » sont autorisés par le gouvernement belge dans les pays qui se trouvent hors de la zone constituée par l’UE, la Norvège et la Suisse.

Source : https://www.lalibre.be/

Publié le 28-07-20 à 19h26 – Mis à jour le 28-07-20 à 19h26