Algerie : Rapatriement du corps du défunt Chérif Kheddam

C’est une véritable marée humaine qui est venue attendre ce jeudi en début de soirée à l’aéroport Houari-Boumediene l’arrivée du corps du défunt Chérif Kheddam. Pour ce dernier salut étaient présents non seulement le citoyen le plus humble mais aussi les représentants du monde politique, culturel et artistique avec à leur tête Mme Khalida Toumi, ministre de la Culture. On notait ainsi la présence de nombreux ministres et aussi celle du patron de l’UGTA. Suite au rapatriement de corps en Algérie, la protection civile a réservé un accueil d’une haute solennité avec une haie d’honneur impressionnante. L’air grave se lisait sur tous les visages. Il n’y avait aucune manifestation de débordement émotionnel. Seuls les sentiments de dignité et le recueillement baignaient dans cette atmosphère à la fois poignante et tellement humainement représentative. Dès la pose sur la terre ferme du cercueil dans un silence religieux, le seul signe de salut à la mémoire du défunt a été le retentissement de youyous empreint d’une forte intensité émotionnelle. «Nous ne pleurons pas, nous ne versons pas de larmes», a confié une dame venue rendre un dernier hommage à cet illustre créateur et grand poète. «Chérif Kheddam nous a gratifiés d’un héritage culturel immortel. Il n’a pas disparu. Il sera toujours vivant parmi nous.»

Suite de l’areticle : http://www.jeune-independant.net

À propos de anubisgroup

Fondateur du groupe Anubis, j'en suis également le dirigeant depuis sa création en 1995. Anubis est devenu la référence dans le domaine du funéraire international. Lorsqu'un décès survient, nous sommes là pour vous assister ! Il ne s'agit pas d'un slogan mais d'une réalité.