Charte de la personne endeuillée

La transparence et l’éthique

En ce jeudi 29 octobre 2009, le groupe ANUBIS à signer la première « Charte du respect de la personne endeuillée » mise en place à l’initiative de Madame Nadine MORANO, Secrétaire d’Etat chargée de la Famille et de la Solidarité. Représenté à l’occasion par son Responsable Développement et Qualité, le groupe ANUBIS s’est associé à une trentaine d’entreprises (maisons funéraires, d’aide à la personne, mutuelles, assurances…).

Les signataires de cette Charte témoignent de leur volonté de mettre en oeuvre les bonnes pratiques en matière d’accompagnement de la période de deuil, approche sur l’éthique, la sensibilité, l’humanité et le souci de la personne endeuillée.

En vertu de cette charte, nous nous engageons à :
Organiser un accompagnement personnalisé, orienter les personnes endeuillées
  • faire connaître aux familles et aux proches les dispositifs prévus en cas de deuil : droits à congé, prise en charge financière, renseignements pratiques,etc…
  • veiller à créer et maintenir le dialogue avec la famille du défunt tout au long de la période de deuil;
  • apporter une information ou orienter sur les éventuels aides financières ou associations spécialisées dans l’écoute et le soutien psychologique;
Protéger la personne et respecter les valeurs spirituelles et culturelles
  • prendre en compte, les convictions civiles ou religieuses, et les rites funéraires souhaités par chacun dans le respect des lois et règlements de la République;
  • protéger de manière spécifique à chaque intervenant, la famille et les proches de la personne défunte tout au long de la période de deuil, particulièrement au regard d’éventuelles démarches d’ordre commercial et/ou patrimonial;
  • veiller à la sauvegarde de la confidentialité des informations personnelles et sociales du défunt, des familles et des proches.
Faciliter et simplifier les démarches nécessaires
  • informer les familles des différentes démarches à effectuer;
  • adapter l’accueil des familles et des proches aux spécificités de la période de deuil;
  • veiller à simplifier les formalités des familles endeuillées en leur évitant notamment les éventuelles formalités administratives et professionnelles et déclarations d’informations redondantes.